1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Vandières: Les écolos demandent un vote!

Suite à la consultation citoyenne voulue par Jean-Pierre Masseret sur la réalisation de la gare de Vandières, aucun vote et donc aucune décision n'a été actée par le Conseil régional.

La Déclaration d'Utilité Publique prendra fin en février 2016 et nous doutons fort que la nouvelle Assemblée qui prendra ses fonctions en janvier 2016 ait le temps de commencer les travaux!!

Nous continuons à soutenir la gare de Vandières, élément stucturant de notre région et dont le financement est déja bouclé.

C'est pourquoi nous avons envoyé un courrier au Président du Conseil régional pour lui demander de mettre à l'ordre du jour de la prochaine séance plénière du 2 novembre un vote sur la réalisation de la gare de Vandières.

 

Article du républicain lorrain du 23/09/15

A31bis - Débat public

Les élu.e.s de groupe Europe Ecologie Lorraine du Conseil régional ont largement pris part au débat public sur le projet autoroutier de l'A31bis.

Ils ont participé aux différentes réunions publiques qui se sont déjà tenues sur le territoire et ils assisteront aux prochaines qui auront lieu:

- le jeudi 10 septembre à Nancy (19h au Palais des Congrès) : Présentation de l'étude complémentaire sur le barreau Gye-Dieulouard

- le lundi 21 septembre à Nancy (19h au Palais des congrès) : Clôture

- le mardi 22 septembre à Metz (19h à l'Arsenal) : Clôture

 

Ils ont aussi enrichi le débat par la rédaction d'un cahier d'acteur que vous pourrez consulter en suivant ce lien.

Pour le maintien de l'Ecotaxe

Cette taxe doit réduire les inégalités entre les modes des transports et créer de l'emploi, de l'activité économique en finançant la modernisation ou la création de nouvelles infrastructures de transport : dégager de nouvelles capacités d'investissement est une urgence, la vétusté d'une partie du réseau ferroviaire national est avérée et la réouverture de ligne, une nécessité.
Eco'mouv, la société qui gère ce dispositif, c'est concrètement en Lorraine 200 emplois à Metz pour la gestion de ce nouveau.
La lutte contre le changement climatique avait justifié la création de l'écotaxe lors du Grenelle en 2007, dans une optique de transfert modal de la route vers le rail. En Lorraine, le transfert pourrait alléger et rendre encore plus fluide l'axe Thionville/Epinal A31-N57 ainsi que l'itinéraire Saint Dizier/Phalsbourg RN 4-RN 333-A 33.
Au-delà des arguments invoqués par le ministre des Transports pour justifier le report de l'écotaxe, le peu d'empressement des transporteurs à faire enregistrer leurs poids lourds peut faire craindre que certains milieux patronaux veuillent empêcher sa mise en place.
Les transporteurs ont pourtant eu toute garantie que cette taxe sera répercutée sur les clients des transporteurs, avec le nouveau mécanisme de répercussion de la taxe mis en place par la loi du 29 mai 2013. De plus, elle s'applique à tous utilisant le réseau quelque-soit la nationalité des transporteurs.
Le conservatisme patronal qui s'exprime aujourd'hui autour de la mise en place de l'écotaxe poids lourds – et plus largement sur la fiscalité écologique – est fondamentalement anti constructif, et contraire à la modernisation économique du pays. Loin d'être un handicap, elle représente un atout pour renforcer nos capacités en investissements d'avenir et permettre demain à l'ensemble de l'appareil de production de s'appuyer sur une offre de transports modernisée. L'écotaxe a en effet montré, dans les pays où elle a été mise en place, notamment en Allemagne, l'amélioration de la chaine logistique au bénéfice des entreprises de production.

Lors de la séance plénière du Conseil régional du 24 octobre 2014, les élus Europe Ecologie Lorraine ont proposé à leur collègues de la majorité de présenté une motion de maintien de l'écotaxe qui a été adoptée par l'Assemblée.

Interventions des élu/es régionaux en plénière sur Vandières

  Daniel Beguin :

 "La position du groupe n'a pas changé depuis très longtemps (voir nos documents électoraux). C'est un grand projet d'aménagement du territoire. Une élection régional est aussi une façon d'adouber un projet, l'enquête publique aussi ainsi que l'expression de très nombreuses mairies en faveur de cette gare. La consultation est un éclairage, un élément à prendre dans un ensemble. Le contexte va changer, à partir de 2016, le périmètre sera beaucoup plus grand. Si nous ne saisissons pas cette opportunité on risque de marginaliser le sillon lorrain. Notre groupe restera ferme et intangible sur ce sujet".

Lire la suite : Interventions des élu/es régionaux en plénière sur Vandières

Communiqué suite à la plénière Consultation Vandières

Les élu/es écologistes régionaux regrettent la décision de Jean-Pierre Masseret de ne pas réaliser Vandières au cours de la présente mandature.

Nous tenons à rappeler que Vandières est pour nous un engagement de campagne de longue date (élection régionale de 2004 et 2010) et que c’est un élément fondamental d’aménagement du territoire en Lorraine. Par conséquent nous ne pouvons renoncer à sa réalisation.

Lire la suite : Communiqué suite à la plénière Consultation Vandières