1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Les élu/e/s ont profité du Vendredi Saint, férié en Moselle, pour se déplacer sur les sites de reconversion sidérurgique et minier de Esch-Belval au Luxembourg et de Micheville, son vis-à-vis lorrain.

belval_1_belval6
Le matin, accompagnés par quelques militants des groupes locaux de Thionville et du Pays-haut, ils ont bénéficié d'une présentation détaillée, sur maquette et sur site, de la ville nouvelle de Belval, par le directeur du Maître d'œuvre Agora (50% Grand Duché, 50% ArcelorMittal)
Les questions de dépollution et de transport transfrontalier du site ont notamment été évoquées.

micheville9
L'après-midi, les élus sont montés sur le plateau de Micheville, ancienne carrière à ciel ouvert, pour se rendre compte de la biodiversité que ce site en friche a développé. Ils ont eu la possibilité d'ailleurs de contempler un hibou Grand Duc ainsi que des dizaines de miliers de tétards pleins de vie.

micheville8
Les associations, Empreinte Positive, Micheville Air Park, Flore 54 et Mirabel, ainsi que la CGT de la Dreal, s'étaient rassemblées pour recevoir les élus et leur exposer les dangers qui menacent ce site par le projet d'une route à l'endroit exact où la biodiversité est maximum. Des propositions alternatives existent pourtant défendues également par les écologistes (élus et associatifs) luxembourgeois présents également.

Michevillemicheville2