1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

SCOT Meuse : CIGEO

Lors de la Commission Permanente du Conseil Régional, le 23 mai 2014, les élu.es régionaux étaient amenés à émettre un avis sur le Schéma de Cohérence Territorial de Meuse.

Le groupe Europe Ecologie Lorraine a refusé de participer au vote, indiquant par là-même son refus de se prononcer sur un projet qui inclut de fait le laboratoire d'enfouissement de déchets nucléaires à Bure, CIGEO.

Voter aurait été une façon détournée d'accepter l'idée même de ce site d'enfouissement ce que les élu.es du groupe EEL ont toujours refusé.

Dragsters à Chambley en 2014!!!

Dragsters à Chambley pour 2014!!!

Le 1er avril et son lot de déclarations farfelues s'inscrit-il cette année au mois de décembre ?
Nous apprenons dans la presse locale que la Région Lorraine vient d'accorder à l'association « Duck Team Organisation » l'autorisation d'organiser un rassemblement de dragsters à Chambley !
Après des années de refus catégoriques pour des questions d'incohérence avec l'aménagement de la base dédiée à des activités "aéronautiques" et les nuisances sonores et environnementales liées à la manifestation, le Conseil Régional de Lorraine décide finalement d'accueillir cette manifestation au risque de devoir accepter d'autres demandes (ex Technival..).
A l'heure où le Conseil Régional met en place son Schéma Régional Climat Air Energie, où l'objectif partagé est la recherche des économies d'énergies et la diminution des gaz à effet de serre, nous ne pouvons qu'être en désaccord avec la décision qui vient d'être rendue !!
Nous rappelons que notre groupe a émis des réserves sur la filière aéronautique et a toujours voté contre les subventions aux sports mécaniques.
Nous déplorons ce choix de soutien à une activité de loisirs polluante.

 

 

ULCOS ? OUI, MAIS ...

Sollicités par l'ampleur de la crise de la sidérurgie et par le vote unanime en décembre d'une motion faisant appel au soutien de la Commission Européenne au projet ULCOS (Ultra Low CO2 Steelmaking), les élus Régionaux Europe Ecologie Les Verts ont entrepris de formuler leur position de façon argumentée.
Après plusieurs mois de concertation (syndicats, commission nationale "énergie" d'EELV ...), de prises d'avis d'experts et de débat, voici le texte qui en résulte  dont les conclusions se résument à :
OUI, les élus régionaux EELV sont prêts à voter le financement d'ULCOS, MAIS ... seulement si les conditions suivantes sont remplies :

1.        Refuser l'implantation de l'usine Direct Energie d'Hambach

2.        Que les fonds publics des collectivités territoriales y participent sous forme exclusivement d'avances remboursables

3.        S'assurer que l'industriel investisse dans l'efficience énergétique du site

4.        Connaître le détail du nouveau besoin énergétique induit par le projet ULCOS ainsi que les hypothèses de calcul de son rendement thermodynamique

5.        Mettre en œuvre des précautions environnementales contraignantes :  

              - Un cadre règlementaire adéquat qui repose sur des  standards environnementaux élevés, ainsi que sur un système de responsabilité juridiquement contraignant, les porteurs de projet assumant la pleine et entière responsabilité juridique pour la totalité des coûts économiques, environnementaux et sociaux des fuites pendant toute la durée de vie du stockage
              - Une expertise scientifique indépendante sur les effets du dispositif sur la biodiversité, la santé publique et la permanence du stockage
              - Instaurer des mesures contraignantes quant à la protection de la biodiversité et de la santé publique

6.        Mettre en place de conférences de consensus pour assurer une transparence et une véritable démocratie participative

Tchernobyl = 25 ans, Fukushima = 6 semaines, CatteNON !

Cattenom_23Cattenom_29Lundi 25 avril 2011, les écologistes d'Europe disaient "non" au cycle des catastrophes nucélaires en demandant la fermeture de Cattenom, en présence de nombreux élus allemands, luxembourgeois et belges ainsi que français dont Josiane Madelaine, vice présidente du conseil régional et présidente du CPI, Daniel Béguin, vice-président du conseil régional et Guy Harau et Christine Kant, les 2 autres élus régionaux de Moselle.

PICT0090Des milliers de personnes se sont rassemblées sous les tours de la centrale sous un soleil resplendissant rappelant au passage que dans nos régions aussi l'énergie solaire a de l'avenir ... voir toutes les photos