1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Communiqué

Les élu/es Europe Ecologie du Conseil Régional de Lorraine tiennent à réagir face aux propos de Jean-Yves le Déault, qui démontrent une fois de plus le déni de réalité de certain/nes élu/es face aux questions de sécurité nucléaire.
La minimisation à l’extrême des risques que peuvent faire encourir ces survols de centrales nucléaires par des drones est pour le moins irresponsable d’autant plus à la lumière des éléments apportés par l’expertise mandatée par Greenpeace.


En effet, selon John Large, expert reconnu pour ses analyses sur le risque nucléaire, ces drones constituent une véritable menace sur les centrales car elles ne sont pas adaptées pour répondre à ce type de menace. La principale difficulté étant que ces appareils sont quasiment indétectables. Il devient alors facile d’envisager qu’ils parviennent à couper la centrale de sa source froide.
Sous-estimer une menace aussi sérieuse est tout à fait inacceptable quand on connaît les conséquences possibles d’un accident nucléaire.
Les élu/es régionaux soutiennent donc vertement les recommandations faites par le rapport, à savoir une fusion des missions de l’Autorité de sûreté nucléaire avec celles sur la sécurité des installations.