1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Sollicités par l'ampleur de la crise de la sidérurgie et par le vote unanime en décembre d'une motion faisant appel au soutien de la Commission Européenne au projet ULCOS (Ultra Low CO2 Steelmaking), les élus Régionaux Europe Ecologie Les Verts ont entrepris de formuler leur position de façon argumentée.
Après plusieurs mois de concertation (syndicats, commission nationale "énergie" d'EELV ...), de prises d'avis d'experts et de débat, voici le texte qui en résulte  dont les conclusions se résument à :
OUI, les élus régionaux EELV sont prêts à voter le financement d'ULCOS, MAIS ... seulement si les conditions suivantes sont remplies :

1.        Refuser l'implantation de l'usine Direct Energie d'Hambach

2.        Que les fonds publics des collectivités territoriales y participent sous forme exclusivement d'avances remboursables

3.        S'assurer que l'industriel investisse dans l'efficience énergétique du site

4.        Connaître le détail du nouveau besoin énergétique induit par le projet ULCOS ainsi que les hypothèses de calcul de son rendement thermodynamique

5.        Mettre en œuvre des précautions environnementales contraignantes :  

              - Un cadre règlementaire adéquat qui repose sur des  standards environnementaux élevés, ainsi que sur un système de responsabilité juridiquement contraignant, les porteurs de projet assumant la pleine et entière responsabilité juridique pour la totalité des coûts économiques, environnementaux et sociaux des fuites pendant toute la durée de vie du stockage
              - Une expertise scientifique indépendante sur les effets du dispositif sur la biodiversité, la santé publique et la permanence du stockage
              - Instaurer des mesures contraignantes quant à la protection de la biodiversité et de la santé publique

6.        Mettre en place de conférences de consensus pour assurer une transparence et une véritable démocratie participative