1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Communiqué de presse du 12 octobre 2012

Les élus écolos sont absents ce 12 octobre au lancement du projet Terra Lorraine ! Pourquoi ?

Le pôle d'affaire chinois sur la zone d'Illange annonce 2 000 entreprises et 3 000 emplois ...  Cela pourrait être un programme prometteur pour la Lorraine mais les élus EELV dénoncent l'absence totale de lisibilité de ce projet. Trop de questions restent en suspens ou laissent entendre des débuts de réponse qui ne conviennent pas aux élus EELV :

-        Des bruits affirment que le gouvernement chinois ne semble pas soutenir cette implantation. Qu'en est-il exactement ? Si c'est le cas, cela laisse songeur sur la qualité du projet !

-        Les fonds recueillis seraient d'origine kazakhe et/ou russe via le Luxembourg. Là encore, si cette information s'avère exacte, on peut se demander quels buts sont réellement poursuivis dans ce projet. Certains éléments pourraient laisser penser d'ailleurs que ce projet se résumera à une opération immobilière de luxe (hôtel 4 étoiles).

-        Les Lorraines et les Lorrains auront-ils accès aux emplois promis ? Déjà, on sait que les 2/3 des emplois seront détenus par des Chinois et une bonne partie du reste par des Chinois présents en Europe depuis plus de 5 ans. Ce n'est pas acceptable.

-        La liste et la nature des entreprises qui doivent s'implanter est introuvable, y compris pour les 400 premières entreprises de demain ! Quelles conséquences sur le tissu économique local ? S'agit-il d'inonder le marché de produits importés qui mettront en difficulté tout le tissu économique lorrain ? A ce compte-là, le risque de destruction d'emplois lorrains est réel.

-        Du point de vue environnemental, un projet d'une telle envergure pose les questions habituelles des conséquences indirectes dues à un surcroit de circulation dans un secteur déjà chargé (on parle de 500 containers par jour à terme).

Autant de questions qui laissent les élus régionaux et locaux d'EELV très sceptiques et les ont convaincus de ne pas assister au lancement de ce projet. Aucun engagement de leur part ne se fera dans l'état actuel du projet.