1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Le 23 février, les élus EELV envoyait cette lettre ouverte au Préfet ... sans réponse à ce jour !

FLORANGE appartient à ceux qui y croient !

Alors que le carnet de commandes était quasiment suffisant, la direction d'Arcelor Mittal  a décidé de maintenir les hauts fourneaux du site de Florange à l'arrêt.
Pour nous, élus régionaux Europe Ecologie Les Verts, Socialistes, Communistes, ce n'est pas admissible.
Quand on sait qu'au même moment Mittal annonce l'importation de 60 000 tonnes de métal de Russie, comment ne pas croire que tout est fait pour neutraliser la production en Lorraine ? Au profit de quel intérêt ? Ne peut-on assimiler cette attitude comme un abandon de fait ?
En tant qu'élus en gestion de la Région, nous ne voulons pas croire que cette décision signe inéluctablement la mort de la sidérurgie dans la vallée.

Les hauts fourneaux doivent redémarrer le plus vite possible et tout doit être fait pour que  la sidérurgie devienne une industrie d'avenir en Lorraine.
Nous demandons la mise en place d'une table ronde avec l'ensemble des  responsables publics et syndicaux des collectivités territoriales de Lorraine et de l'Etat.
Cette assemblée aurait deux missions :
D'une part, elle étudierait les recours en justice à mettre en œuvre contre un entrepreneur :
-        qui ne prend pas ses responsabilités
-        qui compte sur l'argent public pour indemniser ses salariés au chômage technique
-        qui utilise le crédit impôt recherche comme outil de défiscalisation et les permis de droit à polluer comme support de spéculation.
D'autre part, cette assemblée élaborerait des scénarii de montages administratifs et financiers permettant la réappropriation du site par ses travailleurs, à l'image de ce qui a pu se faire chez nos voisins en Sarre.