1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

creator logos 7régionsVoici le discours que j'ai prononcé lors de la conférence finale du programme CREATOR qui a regroupé 7 régions d'Europe, dont la Lorraine, pendant 3 ans.

Je suis particulièrement heureuse d’être parmi vous en ce jour, honorée et émue d'introduire la conférence finale du projet CREATOR, projet ambitieux consacré à la problématique du vieillissement de la population.

Aujourd'hui nous ne pouvons plus ignorer le changement démographique. C'est une évidence, une réalité contraignante et qui va durer. La population européenne vieillit et le nombre de naissances diminue. La coexistence entre trois, voire quatre générations devient de plus en plus fréquente.

À partir de ce constat est née notre volonté de transformer ce défi démographique en une chance. Loin d’être utopiste, le projet CREATOR entendait mettre en valeur la richesse que représentent les seniors pour nos régions européennes.

Il s’agissait de repenser la place des seniors dans notre société et d’ériger la longévité en un nouveau paradigme de développement économique.Nous en sommes convaincus que l’économie du 21ème siècle sera celle de la longévité et du bien-être.

Le projet CREATOR nous a permis de saisir au mieux la double opportunité que nous offre l’allongement continu de l’espérance de vie, d’une part, en termes de capacité de travail et d’autre part en termes de consommation.

Ainsi, depuis maintenant 4 ans, nous avons unis nos forces pour atteindre un objectif précis : faire du vieillissement de la population un facteur de croissance économique pour nos territoires.

Une de nos plus grandes réussites a été de parvenir à intégrer le phénomène du vieillissement de la population dans nos stratégies régionales de développement économique, de santé ou encore d'innovation et de recherche.

Cette évolution politique s'est également traduite par le financement d'actions spécifiques en faveur des personnes âgées dans les secteurs de l'emploi, de la santé et de l'innovation.

  • Un certain nombre de mesures ont été mises en place afin d'aider les personnes âgées à rester actives, autonomes et en bonne santé. Afin de faire reculer les préjugés qui persistent et conduisent à considérer à tort les travailleurs âgés inaptes au marché du travail actuel. Les initiatives entreprises en la matière se heurtent davantage à l'absence d'une culture de valorisation de la diversité des âges qu'à un manque d'incitations financières. Pour mettre fin à ces préjugés, des mesures ont été prises au niveau régional afin d'augmenter les opportunités de qualification professionnelle et de réemploi chez les seniors.
  • La santé joue également un rôle crucial en la matière. Les préoccupations que nous pouvons avoir en matière de santé ou de bien-être sont au cœur de nos vies quotidiennes.
  • Pleinement conscients des nouvelles possibilités économiques qu'engendre la demande croissante de certains biens et services destinés aux seniors, nous avons saisi l'opportunité offerte par le projet CREATOR d'adapter nos politiques régionales à ce nouveau marché émergent. Des mesures ciblées ont été envisagées afin de favoriser la prise de conscience du "facteur économique troisième âge" auprès des entreprises et de promouvoir l’innovation sur le marché des seniors.

Creator montage2011Il est aujourd’hui essentiel de permettre aux seniors de se doter des aptitudes dont ils ont besoin pour continuer à être actifs sur le marché du travail dans la mesure où ils constituent une main d'œuvre qualifiée indispensable à la croissance de nos économies.

Il s'agit d'une évidence: les seniors en mauvaise santé ne pourront pas se maintenir sur la marché du travail ou participer à une activité bénévole. C'est pourquoi le vieillissement actif implique nécessairement le maintien des seniors en bonne santé.

Dès lors, nos régions ont encouragé la mise en œuvre d'actions spécifiques de prévention et de promotion de la santé dédiées aux seniors. Dans la mesure où l'activité physique joue un rôle vital pour garantir une vie active et en bonne santé, certaines initiatives ont appréhendé le sport comme un outil de prévention et de promotion de l'autonomie et de la santé des personnes âgées.

Une plus grande adaptation aux habitudes de consommation et au mode de vie des seniors est nécessaire afin de leur permettre de se maintenir en bonne santé et de préserver leur autonomie.

La diffusion au niveau régional d'une information fiable sur les besoins et les attentes des seniors a permis le renforcement des connaissances et des compétences des acteurs sur cette thématique. La réalisation d'échange de bonnes pratiques a également pleinement contribué à accroître le savoir-faire des entreprises sur le marché des seniors.

À travers l'établissement de nouveaux partenariats entre les acteurs régionaux, nous sommes également parvenus à impulser une dynamique de réseau pour une meilleure structuration du marché. La création de plateformes a contribué à réunir l'ensemble des acteurs régionaux intéressés par la thématique du vieillissement de la population.

De nombreuses initiatives novatrices ont intégré pleinement les opportunités de développement économique offertes par le vieillissement de la population.

Aujourd'hui les personnes âgées sont perçues plutôt comme une charge que comme une opportunité. L’Europe a mis la Jeunesse au cœur de ses priorités, à nous de faire en sorte qu'il en soit de même pour les séniors.

Les préconisations issues de nos réflexions demandent de poser un regard différent sur les personnes vieillissantes. Mais ces préconisations ne doivent pas rester dans un cercle d'initiés.

Dans chacune de nos 7 régions, l’enjeu majeur a été de percevoir la vieillesse différemment, détachée de ses attributs négatifs.

En Lorraine, nous avons signé récemment un contrat de partenariat avec l’Etat afin de relancer l’économie de notre région qui est en déclin depuis 20 ans. Parmi les thématiques prioritaires celles de la « Silver économy » a été prise en compte.

En Finlande, nos partenaires ont tenu à faire figurer la thématique des séniors dans les propositions pour les futurs fonds européens.

Nous avons posé ensemble pendant ces 3 ans les premières pierres, j'ose espérer que nous trouverons ensemble ou avec d'autres, les ressources pour contribuer, non seulement au mieux-vivre des populations vieillissantes, mais au développement global de l'économie de nos Régions, et par conséquence du mieux-vivre pour tous les habitants de nos territoires.

Je souhaiterais ici rappeler cette citation de Victor Hugo, un de nos plus illustres écrivains français du 19ème siècle, qui a dit : « La vieillesse bien comprise est l’âge de l’espérance ».

Les seniors sont animés d’un sentiment d’espoir. L’espoir de pouvoir vivre longtemps en bonne santé. L’espoir de pouvoir bénéficier de services et d’infrastructures adaptés à leurs besoins. L’espoir de pouvoir conserver leur statut de membre actif de la société au même titre que chacun d’entre nous.

Tout au long de la mise en œuvre du projet CREATOR, nous nous sommes efforcés de répondre à cet espoir. Mesdames et Messieurs, je vous remercie de votre attention.