1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Nord-mosellan

12è Vice-Présidente chargée de la Coopération Décentralisée et des Relations Internationalesjosiane_rec

Membre de la Commission aux formations

Représentante de la région aux conseils d'administration du :

  • Lycée Professionnel Régional "La Malgrange" - Thionville
  • Lycée Technologique et Professionnel Privé "Saint Vincent de Paul" – Algrange
  • Lycée Technologique et Professionnel Privé "Saint André" – Ottange
  • Lycée Polyvalent Régional Industriel "Gaspard Monge" – Hayange

Commissions aux formations

Je suis Charlie : marches citoyennes

Les principales marches citoyennes lorraines du week-end :

  - Nancy : Dimanche 15h place de la République
  - Metz : Dimanche 15h place Mazelle
  - Thionville : Samedi 14h place Claude-Arnoult

 - Epinal : Samedi 14h30 place des Vosges

 - Gérardmer : Samedi 16h place des droits de l'homme

 charlie.jpg

Hommage

Je voudrais rendre hommage à Jutta Zoller et André Joly disparus lors du crash de l'avion qui les transportait le 24 juillet, de retour de mission au Burkina Faso.

Ils étaient fondateurs et acteurs très actifs de l'association Oxygène, connue, entre autre, par le Conseil Régional, pour ses actions auprès de jeunes en difficulté, en relation avec le Burkina Faso.

Ces belles personnes faisaient partie de ces Lorrains et Lorraines engagé.es pour un monde meilleur, dont l'humanité peut être fière.

Donnant sans compter de leur temps, de leur intelligence et de leur cœur à améliorer le sort de tous ceux et celles qu'ils croisaient et particulièrement des jeunes en difficulté, Jutta et André participaient à la plus belle entreprise humaine qui soit, la solidarité.

D'autres belles âmes comme eux sont parties ce jour-là, notamment 2 jeunes humanitaires luxembourgeois, nos voisins...

J'ai également une pensée pour eux.

Par devoir pour leur mémoire à tou.tes, nous poursuivrons nos actions de solidarité nationale et internationale, avec une énergie sans faille.

 

 

Solidarité Internationale : le Réseau MultiCooLor est né

Après plus d'un an d'effort, l'Assemblée Générale Constitutive d'un réseau régional multi-acteurs de la solidarité internationale a eu lieu le 20 juin 2014 en présence d'une cinquantaine de structures intéressées.

Lors d'un vote, ce nouveau réseau a été baptisé "réseau MultiCooLor".

Ses objectifs ont été fixés :

    1. • Identifier : L’association procédera au recensement des acteurs mentionnés pour faciliter leur mise en réseau, tiendra à jour la base de données et permettra son accès de manière la plus large possible.
    1. • Informer et s’informer : L’association est un espace d’échange et de concertation afin de mutualiser les expériences et répondre aux demandes des acteurs. L’association développera les outils nécessaires à une information efficiente des acteurs lorrains notamment par la mise en place d’un site Internet, d’une plateforme collaborative et d’une lettre électronique mensuelle. Elle collectera et diffusera de l’information sur les dispositifs de coopération internationale.
    1. • Accompagner, se former : L’association développera des sessions de formation à destination des acteurs lorrains du développement et de la solidarité internationale notamment pour les accompagner dans l’appui au montage technique et financier des projets, la recherche de partenaires, le suivi et l’évaluation•
    2. • Sensibiliser, promouvoir l’éducation au développement et à la solidarité : L’association contribuera à la promotion d’actions d’éducation au développement et à la solidarité internationale du public et des jeunes en particulier. Elle contribuera à rendre plus lisible cette action internationale de façon à mobiliser le plus largement possible et à promouvoir la citoyenneté mondiale. Elle veillera à ce que ces actions contribuent à la réciprocité des échanges entre acteurs d’ici et de là-bas.

 

  1. Mutualiser et échanger : L’association contribuera à la mutualisation des initiatives et des pratiques des acteurs de la solidarité internationale. Cette action sera organisée autour de groupes de travail géographiques et thématiques. Le conseil d’administration en fixe la déclinaison. Par cette mutualisation, il s’agira de faciliter le développement d’actions communes initiées et portées par plusieurs acteurs.

Il est constitué de 5 collèges :

1er collège : les collectivités territoriales et leurs groupements, les comités ou associations de jumelage agissant pour une collectivité

2ème collège : Les délégations locales d’associations ou de fédérations nationales ou internationales et les collectifs régionaux et locaux

3ème collège : Les associations locales non affiliées à une association ou une fédération nationale ou internationale

4ème collège : les établissements publics et privés lorrains engagés en coopération internationale, notamment ceux agissant dans les domaines de la culture, de l’enseignement, de la santé

5ème collège : les acteurs économiques, notamment les entreprises et chambres consulaires.

 

 

 

Wadi-Fukin, quel avenir en Palestine ?

Pour protester contre le sort réservé aux habitants de Wadi-Fukin, 3 courriers signés par le Président Masseret et les Présidents des groupes PS, PC et EEL, partent aujourd'hui à François Hollande, Président de la République, Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères et monsieur l'Ambassadeur d'Israël, dont voici le contenu :

Nous avons l’honneur d’attirer votre attention sur le sort réservé au territoire de WADI FUKIN.

Depuis 3 ans, des collectivités locales de Lorraine, des personnalités et des associations* soutiennent un projet de rénovation du système d’irrigation de la coopérative maraîchère de WADI FUKIN, un village d’un millier d’habitants en Palestine à l’Ouest de Bethléem.

En octobre 2011 et en septembre 2012, des délégations d’élu.es** et des associations se sont rendues à WADI FUKIN accompagnées par une représentante du Consulat de France à Jérusalem. Elles ont pu se rendre compte sur le terrain, des avancées du projet mis en œuvre par la coopérative agricole avec l’aide  des agronomes locaux.  L’objectif  en matière de production est avéré, les retombées  économiques pour  la coopérative sont importantes  (en considérant un  territoire enclavé à proximité d’une colonie israélienne en perpétuelle expansion),    la gestion financière est transparente. Ainsi, nos délégations ont  rencontré des paysans heureux et reconnaissants pour l’aide apportée: certains, quelques années auparavant, avaient dû abandonner l’agriculture, mais grâce à ce projet soutenu par nos collectivités, ils ont pu se remettre à cultiver leurs champs. Le député Hervé Féron a  relaté son expérience dans un carnet de voyage très vivant.

Depuis, l’armée israélienne a émis un avis de confiscation de 60 dounoums de leurs terres, c’est-à-dire 6 hectares. Ces terres ne sont pas directement celles qui ont été réhabilitées dans le cadre de notre projet mais elles sont attenantes et tout récemment (6 février), l’armée intervenait pour déraciner 300 oliviers nouvellement plantés.

A cela s’ajoutent les problématiques conflictuelles : espace de plus en plus réduit du fait de l’implantation d’une colonie israélienne voisine, BETAR 'ILLIT, futur tracé du mur qui enclavera le village, rejet des eaux usées de la colonie sur les terres agricoles de WADI FUKIN ce qui est un véritable désastre agricole et environnemental.

*Conseil Régional,  Conseil Général de Meurthe-et-Moselle,  Communauté Urbaine du Grand Nancy, les municipalités de Vandœuvre, Tomblaine, Villerupt, Hussigny-Godbrange. Mont St Martin, la Communauté de Communes de Moselle et Madon, le député Christian Eckert,  4 groupes AFPS d’Alsace et de Lorraine

** Hervé Féron député de Meurthe  Moselle, Josiane Madelaine vice-présidente de la région Lorraine chargée de la Solidarité Internationale                                                                                                                                                      

                                                                                                                                                    … /…

Monsieur le Président, au nom du respect des règles du droit international, au nom du respect de nos engagements coopératifs pour cette communauté qui a droit à un développement non entravé,  nous vous demandons d’intervenir auprès du gouvernement israélien pour que cesse toute pression foncière et/ou destructrice de terres agricoles pour le village de WADI FUKIN.  Cette communauté villageoise ne menace en rien l’Etat d’Israël. Mais toute expansion de la colonie de BETAR’ILLIT  sera préjudiciable au développement agricole du village de WADI FUKIN.

Nous vous demandons solennellement, dans le cadre de l’Année Internationale de la Solidarité avec le peuple Palestinien  d’intervenir auprès des instances israéliennes pour que cessent les intrusions et destructions à WADI-FUKIN. Nous espérons que la France saura dans le cadre de cette année de Solidarité conforter le peuple Palestinien dans ses revendications pour un Etat qu’ils attendent  depuis 60 ans et qu’ils sont en capacité de gérer démocratiquement.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre haute considération.

 

Label villes et villages fleuris

En tant que membre du jury lorrain, je me dois de souligner que ce label est véritablement au service de la qualité de vie

Riche de plus de 50 ans d’histoire, le label des villes et villages fleuris mobilise près d’un tiers des communes françaises, plus de 4 000 d’entre elles sont labellisées.

Évoluant avec les attentes des citoyens, le label s’engage aujourd’hui sur les enjeux tels que la qualité de l’accueil, le respect de l’environnement et la préservation du lien social.

Certaines communes sont de grandes villes bien connues, d’autres de petits villages.

Vous serez de toutes façons séduits par leur charme et leurs atouts !

Découvrez le film de présentation du label :

http://vimeo.com/cnvvf/video-2