1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

site_TE_CG_54Intervention à la Conférence Transition Energétique et développement Solidaire au CG 54
Du 20 mars 2013
________________________________________________________
Cette conférence intervient à un moment particulier pour la Lorraine.
Juste après l'approbation du SRCAE (Schéma Régional Climat Air Energie) et pendant la phase préparatoire à l'élaboration des éventuels prochains CPER (Contrats de Projet Etat Région) et du programme opérationnel FEDER (Fonds Européens de Développement Régional) 2014-2020, pour lequel la transition énergétique doit être une des priorités.
Le SRCAE a arrêté les orientations et défini les objectifs pour la Lorraine à l'échéance 2020.
Une consultation publique a été menée en août et septembre 2012, les délais étaient contraints ; le SRCAE devait être approuvé avant le 31 décembre 2012.
Aussi,
- D'une part le SRCAE n'est pas un plan d'actions opérationnel que les acteurs lorrains, dont la Région, pourraient s'approprier tel quel pour une mise en œuvre immédiate,
Et
- D'autre part, il est l'objet de critiques de la part des acteurs qui n'ont pas participé directement à son élaboration.

Le débat national sur la transition énergétique
Et la demande de l'Etat de relayer ce débat dans les territoires représentent donc une triple opportunité pour la région :
1. Tout d'abord l'opportunité de contribuer au débat national et d'élaborer différents scénarii pour 2030, voire 2050, et de faire des propositions concrètes pour la future loi de programmation sur l'énergie.
2. Opportunité aussi de partager de manière plus large et plus active les orientations et les objectifs du SRCAE avec les différents acteurs lorrains pour qu'ils se l'approprient et y apportent leur contribution.
3. Opportunité enfin de contribuer au projet régional en définissant avec tous les acteurs lorrains un plan de mise en œuvre du SRCAE, qui nous permettra également de définir les stratégies CPER et FEDER pour 2014/2020.
Le 22 février dernier,
Jean-Pierre Masseret, Président de la Région Lorraine
et Nacer Meddah, Préfet de Région
ont inauguré, la Conférence Régionale sur la Transition Energétique
à l'Hôtel de Région.
Au cours de cette journée, deux thématiques ont été abordées :
- D'abord les différents enjeux de la transition énergétique et en particulier l'enjeu économique pour notre Région
- Ensuite, différents scénarii pour l'avenir énergétique de la France ont été exposé, notamment les propositions de l'ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) et le scénario Negawatt.
Ces deux programmes ont fait apparaitre de nombreux points de convergences mais aussi quelques points de divergences.
La journée s'est terminée par une table ronde qui réunissait 6 personnalités lorraines représentant les 6 collèges de la gouvernance du Grenelle de l'Environnement.
Cette première rencontre sera suivie de
- 7 réunions publiques thématiques territorialisées de fin mars à mi-mai
- 1 réunion citoyenne le 27 mai
- 1 réunion de synthèse en juin
Les réunions publiques thématiques s'adresseront aux acteurs lorrains concernés par la transition énergétique et visent à échanger sur les solutions à proposer au niveau régional et national pour mettre en œuvre une transition énergétique au bénéfice de tous.
1. Sobriété (comportements individuels et collectifs), le 26/03 à Saint-Dié (88)
2. Urbanisme et transports durables, le 2/04 à Mancieulle (54)
3. Efficacité énergétique dans le secteur agricole et méthanisation, le 9/04 à Bar-le-Duc (55)
4. Efficacité énergétique dans le logement, le 11/04 à Tomblaine (54)
5. Efficacité énergétique dans le tertiaire, le 12/04 à Metz (57)
6. Efficacité énergétique dans l'industrie, le 16/04 à Forbach (57)
7. Production d'énergie, mix énergétique, le 14/05 à Pont-à-Mousson (54)
Les propositions issues de ces réunions thématiques alimenteront le travail d'élaboration des différents outils, SRCAE, volet transition énergétique du CPER, programme opérationnel du FEDER.
Vous pouvez retrouver ce programme sur le site de la Région,
Sur ce même site, chacune et chacun d'entre nous est invité-e à déposer des contributions pour enrichir le débat et participer ainsi à l'élaboration d'un monde
- Plus économe des ressources de la planète
- Plus respectueux du vivant
- Plus solidaire avec les générations futures.
Nous n'avons plus le temps de nous tromper
Nous devons faire des choix courageux et ambitieux
Nous devons réussir cette transition énergétique qui doit aussi être une transition économique, sociale et écologique.
L'avenir de nos enfants et de nos petits-enfants dépend des décisions que nous prenons maintenant.