1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Schéma lorrain de développement durable de l'économie touristique
Séance plénière du Conseil régional de Lorraine / 20 décembre 2012

En sa qualité de coordonnatrice dans le secteur du tourisme, la Région Lorraine présente son quatrième schéma qu'elle  a construit dans une réelle perspective de partenariat et de développement durable, forte de ses expériences passées et on ne peut que s'en féliciter.
Le tourisme est devenu à lui seul une filière qui draine par sa transversalité les secteurs de l'économie, du développement des territoires, et de la formation pour ne citer que ceux-là.

Nous sommes effectivement très favorables à cette perspective car cette filière est créatrice de nombreux emplois locaux non délocalisables.
Elle implique la participation et l'engagement de nombreux artisans et PME/PMI qui sont les acteurs économiques centraux et d'avenir de nos territoires.
La Lorraine regorge d'une diversité de propositions pour répondre à  une clientèle diversifiée.

Nous nous attacherons donc aux trois points essentiels dans le domaine du tourisme :
1.      L'hébergement
2.      Les transports
3.      La numérisation

1.      En matière d'hébergement, la région Lorraine a certes développé une hôtellerie de haut niveau mais en parallèle une hôtellerie vieillissante de moyenne gamme survit.
On s'aperçoit que le territoire regorge de potentiels qu'il faut également dynamiser afin de ne pas favoriser un type de clientèle de « luxe » au détriment d'un potentiel divers qui comprendrait certainement plus de chalands.
Il faut donc ANTICIPER pour rendre attractif ce territoire aux multiples offres qui sait recevoir et qui a la capacité d'accueillir. Je pense aux hôtels familiaux qui tendent à disparaitre faute de moyens, on en a perdu 27% entre 1998 et 2010.

2.      Dans le domaine du transport de nombreux efforts ont déjà été réalisés pour faciliter les déplacements lors de certaines manifestations, par exemple l'accès à Pompidou, ou encore à certaines périodes, par exemple l'accès aux stations de ski des Vosges.
Toutefois certains points sensibles persistent encore :
-        Absence de train à Gérardmer
-        Situation de Vandières
-        Réouverture de la ligne Bitche/Niederbronn pour s'ouvrir vers nos voisins alsaciens.


En matière de transports, il faut pouvoir proposer une gamme large et variée de services répondants aux besoins et aux attentes des utilisateurs de tous profils.

3.      La numérisation semble quant à elle incontournable pour permettre un partenariat développé et efficace entre les différents acteurs. Pour preuve le site Lorr qui est un site de partage et qui recense les opérateurs désireux d'y être répertoriés.

En conclusion, je dirais qu'un formidable travail a été réalisé et que le tourisme est une compétence partagée.
Si le territoire est déjà touristique ou en devenir, les élus, les acteurs touristiques et les acteurs économiques doivent s'approprier ce schéma pour maintenant le faire vivre.