1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

En juin dernier, contre toute attente le Préfet a donné son accord pour la construction d’une centrale thermique au gaz sur la commune de Hambach !!!
Les incohérences se succèdent et pourtant les preuves ne manquent pas pour démontrer le non-sens d’un tel projet. Une majorité de conseils municipaux s’y oppose, les habitants se mobilisent massivement, soutenus par la quasi-totalité des médecins locaux, le commissaire-enquêteur émet un avis très défavorable, le Conseil Régional s’abstient de soutenir etc…
Ne pas tenir compte de tout cela, quel bel contre-exemple de démocratie !
A priori, le pouvoir financier écrasant prédomine sur la santé des riverains de l’ensemble de la région. A l’heure où le gouvernement au travers du Grenelle 2 revoit à la baisse les émissions de gaz à effet de serre, Direct Energie, par le biais de ce même gouvernement est autorisé à augmenter de 15% les rejets de CO2. SCANDALEUX !

Comment ne pas s’indigner du double discours du gouvernement face à deux publics qui ne portent pas le même poids économique ? Il est vrai que l’investissement dans l’humain ne permet pas un résultat chiffrable immédiat.
Les citoyens sont écœurés d’êtres manipulés de la sorte, leurs impôts servant la cause d’ambitieux projets politiques au détriment de leurs bien le plus précieux : Leur SANTE et Celle de Leur Enfants.
Au vu de cette énième preuve anti-démocratique (cf la CASC et sa façon d’agir soutenue par le Député Céleste Lett) comment prétendre re-gagner la confiance de ceux et celles qui souhaiteraient défendre leur territoire comme un endroit où il fait bon vivre ?
Comment peut-on encore s’interroger sur l’absentéisme aux urnes ?

Ces décideurs économiques ont-ils suffisamment d’épargne pour racheter la santé de leur progéniture lorsque celle-ci se sera dégradée ? Peut-être qu’avec les deniers récoltés par cette opération, ils achèteront des remèdes (chimiques) permettant d’effacer tout simplement les pollutions emmagasinées à moins que leurs enfants ne soient déjà grands où que la pollution ne les concerne pas.

Les simples citoyens (apparemment) seuls conscients du bien précieux dont la nature les a doté (et qui n’a pas de prix) au travers de leur association poursuivront leurs actions sur le terrain et en justice pour tenter de raisonner des robots dépourvus d’âmes et de cœur.

Pour tous les détails relatifs à ce combat, je vous invite à consulter le site remarquablement conçu : http://centralethermiquehambach.over-blog.fr/ qui est renseigné en temps réel, fourmille de détails et informe sans déformer.

Fin 2010, les politiques de gauche se sont unis pour soutenir d’une même voix le travail remarquable réalisé par l’ADPSE jusqu’à ce jour, conscients de la nécessité de poursuivre ensemble ce combat (http://centralethermiquehambach.over-blog.fr/categorie-10987892.html).