1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

La prestation télévisée de Nicolas SARKOZY, qui fait suite à un remaniement ministériel très politique, a eu le mérite de clarifié les choses.
SARKOZY, candidat aux Présidentielles de 2012, conforte son électorat de droite. Il affirme son rejet de l’ECOLOGIE, méprise les mouvements sociaux, supprime le bouclier fiscal mais réorganise la fiscalité du patrimoine (au profit de qui ?)
La droite dure UMP/RPR qui s’était mobilisée à l’Assemblée Nationale et au Sénat pour la réforme des retraites est en ordre de marche. Elle a un chef incontesté et un projet de programme électoral dont on mesure désormais le contenu.
Il est plus que temps  d’accélérer l’écriture de notre programme aux Présidentielles, de le confronter à nos partenaires et d’entrer en résistance permanente contre cette droite dure qui va multiplier les mauvais coups dans les 18 mois à venir.
Cette échéance est cruciale pour notre pays. Il y aura bien un camp du patrimoine, de la politique sécuritaire, de l’exclusion et des injustices. Un camp anti-écolo et centralisateur, méprisant la citoyenneté. 
A nous de construire une alternative crédible au cœur de l’Ecologie et de l’emploi local, au plus près des territoires et respectueux de la personne humaine.
A nous de promouvoir une vraie démocratie et des politiques publiques d’intérêt général au service de nos concitoyens.

 ENTRONS DESORMAIS EN RESISTANCE